Lâcher-prise entre deux ballons géants

Coincé entre deux énormes coussins d’air en toile épaisse, le participant dispose de quatre minutes pour atteindre le lâcher-prise le plus total. Avec The Physical Mind au Delta, on croirait entrer dans une chambre d’enfant, tranquille, à la lumière douce et rassurante émanant des coussins. Une chambre où l’on est tenu de chuchoter.

-
 « The Physical Mind »
« The Physical Mind » ©ÉdA – Florent Marot

Pol s’est prêté à l’expérience. Il s’installe à même le sol, sur le gros ballon du bas dégonflé. Puis, à mesure que l’air s’immisce dans la toile, l’homme monte en lévitation, jusqu’à l’imbrication parfaite. "Il faut essayer ! Je ne me suis pas senti oppressé du tout. C’est une impression de légèreté. Quand le ballon se dégonfle, c’est comme si je réatterrissais sur terre", témoigne-t-il.