Beauraing: Des profs choqués par le classement sans suite d'une plainte pour l'agression de l'un d'eux

Une lettre de totale incompréhension a été cosignée par de nombreux enseignants de l’institut Notre-Dame du Sacré-Cœur.  Choqués. Destinataire : le procureur du roi.  Le dossier d’un prof bousculé a été classé sans suite. Pour cause « d’autres priorités en matière de recherches et de poursuites ».

EMMANUEL WILPUTTE
 Un incident lors d’une remise de bulletins, une plainte. Puis un classement sans suite, mal digéré chez les Sœurs, à Beauraing.
Un incident lors d’une remise de bulletins, une plainte. Puis un classement sans suite, mal digéré chez les Sœurs, à Beauraing. ©EDA

Une remise de bulletins à l’INDSC de Beauraing. Le père d’une élève, pas content du tout sur un prof, pousse ce dernier, le menace, l’injurie. Cause de son ire: des broutilles, une histoire de tricherie. L’agression est incontestable, raconte la victime : il y a des témoins.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.