Après les cougnous, le boulanger de Beauraing raccrochera

Le cœur lourd, le boulanger Grégory Minet informe ses clients. C’est bientôt la fin. Son commerce fermera fin d’année.

Pierre Higuet
 Grégory Minet espère pouvoir poursuivre son activité jusqu’à Noël.
Grégory Minet espère pouvoir poursuivre son activité jusqu’à Noël. ©ÉdA

L’histoire était belle. Ayant perdu son travail, Grégory Minet avait rebondi professionnellement en suivant une voie qui le faisait rêver depuis toujours: la boulangerie. Après sa formation, l’homme avait enfin ouvert sa boulangerie hébergée dans sa maison située à l’entrée du village. Il avait voulu celle-ci différente des autres. Ici, le produit fait à la main était cuit dans un four alimenté par le bois.