Une femme accusée de pourrir l'ambiance dans un quartier de Namur

Rue Julie Billiart, le climat est délétère. À cause d’une seule personne ? Le tribunal ordonne une expertise psychiatrique.

JVE
Une femme accusée de pourrir l'ambiance dans un quartier de Namur

La prévenue, appelons-la Marie, a déposé 21 plaintes contre ses voisins de la rue Julie Billiart. Propriétaire d’un immeuble à appartements où elle réside, elle se retrouvait le 20 mai devant le tribunal correctionnel à cause d’une plainte avec constitution de partie civile. Celle-ci émane de l’avocat de celui qui est concerné par la plupart des plaintes déposées, le tenancier d’un établissement horeca.