Namur: près de la gare, un coin d'Afrique en froid avec la loi

La gérante d’un magasin d’aliments et produits exotiques inquiétée pour absence de déclaration Dimona et mise au chômage temporaire injustifiée.

C. Det.
 Les travaux dans le quartier mais aussi le Covid ont obligé la gérante à utiliser le chômage temporaire, dit-elle.
Les travaux dans le quartier mais aussi le Covid ont obligé la gérante à utiliser le chômage temporaire, dit-elle. ©ÉdA – Florent Marot 

C’est en 2019 que la prévenue a racheté une société constituée en 2007. Son objet: pour l’essentiel, la vente d’aliments venus d’Afrique, situé dans le quartier de la gare à Namur. C’était sans compter sur le Covid qui a mis à mal les finances de la gérante, malgré le caractère essentiel de ses activités.