Namur: l’édition 2022 du Verdur et le Back in Namur (AC/DC) annulés pour risque d'orages

Le festival devait revenir ce week-end. Finalement, les organisateurs ont pris la décision de l’annuler suite au mauvais temps annoncé.

Vincent Desguin
 L’annonce d’une météo maussade a eu raison de cette édition retrouvailles.
L’annonce d’une météo maussade a eu raison de cette édition retrouvailles. ©ÉdA – Florent Marot

La nouvelle est tombée ce mardi en fin de journée. L’édition 2022 du Verdur est annulée en raison de la mauvaise météo annoncée pour ce week-end. Cette annulation emporte également dans son sillage l’événement Back In Namur, prévu ce vendredi soir, qui devait bénéficier des infrastructures du festival.

Pour Michel Degueldre, l’organisateur du Verdur, la décision n’a pas été simple à prendre, mais aucun autre choix ne s’offrait à lui. "Il fallait prendre les devants pour mieux rebondir" , explique-t-il. Depuis plusieurs jours, l’organisateur suivait de près l’évolution des prévisions météo, non sans inquiétude. " Finalement, j’ai un contact direct avec l’IRM qui m’a confirmé que les prévisions étaient mauvaises pour vendredi, avec la présence d’orages. Selon les scénarios, le risque de prolongation de ce mauvais temps pour samedi et dimanche, sans être certain, était bien réel." Pour des raisons de sécurité, mais aussi économiques, l’annulation s’est imposée. "Le Verdur est un festival gratuit. Son modèle économique est fragile. Il n’est viable qu’à partir d’un certain nombre de personnes. Or, le contexte actuel ne garantit pas une météo qui ferait que le Verdur soit suffisamment rempli." Michel Degueldre garde en mémoire l’édition 2016 et ses 1200 participants. Cette dernière avait été suivie d’une annulation en 2017. La prudence invoquée aujourd’hui n’a d’autre but que de ne pas hypothéquer la pérennité du festival.

Jusqu’au dernier moment Michel Degueldre a toutefois voulu y croire, mais il était impossible d’annoncer une annulation plus tard que ce mardi. "Les équipes chargées du montage des installations devaient arriver sur le site ce mercredi matin" , indique-t-il. Renoncer au festival une fois leur travail entrepris aurait été synonyme de lourdes pertes.

Le Verdur devra plus que certainement attendre un an de plus pour renouer avec son public. Qu’en est-il de l’événement Back In Namur? "On a constaté que l’engouement pour cet événement était très fort. Nous avons donc très envie de le faire, mais il est encore trop tôt pour prendre la décision. Ici, nous sommes dans la gestion de l’information auprès de notre public."