Un an après la tornade de Beauraing: «À chaque fois que le roi vient, il demande des nouvelles» (vidéo)

Le soir de la tornade de Beauraing, le 19 juin 2021, la terrasse de la brasserie Le Pèlerin était bondée. Le patron, Eddy Huysmans, s’est senti perdu, dépassé. Avant de relativiser.

Aurélie Moreau
 Eddy Huysmans n’oubliera jamais cette soirée. Il s’est senti anéanti.
Eddy Huysmans n’oubliera jamais cette soirée. Il s’est senti anéanti. ©ÉdA-Vincent Lorent 

Ce qui lui vient à l’esprit quand on lui parle de la tornade, c’est " plus jamais « . Il se rappelle: " Ce soir-là, j’étais au Pont des anges (le restaurant qu’il tient aussi juste à côté). J’ai vu tout le monde arriver près de moi et me dire “Patron, qu’est-ce qu’on fait?” Au début, j’avais l’impression de voir de la haine envers moi dans les yeux des gens. Mais ce n’était pas ça, je l’ai réalisé après. C’était du désarroi, de la panique , de la tristesse. Les gens étaient complètement perdus. Je me souviens aussi que ma fille était dans l’établissement, mais je ne le savais pas. Quand je l’ai vue, je l’ai prise dans mes bras. »