Invasion de boue à Natoye et Schaltin

D’importants dégâts ont été constatés dimanche, notamment à Hamois, à cause de la boue.

M.M.
 Les nuages menacent encore alors qu'on déblaie la cour de l'école de Natoye
Les nuages menacent encore alors qu'on déblaie la cour de l'école de Natoye ©ÉdA

Des pluies diluviennes se sont abattues, dimanche après-midi, sur Ciney et ses alentours. En début d'après-midi, la zone Dinaphi dressait un bilan où il apparaissait qu'il y avait eu, jusque-là, une cinquantaine d'interventions, alors que les orages de la nuit de samedi à dimanche n'avaient pas laissé autant de traces. Mais trop, c'est trop. D'autant plus qu'on était un dimanche de Pentecôte.

Deux endroits ont été davantage impactés: l'école communale de Natoye et des habitations, rue de Wachenne, à Schaltin. Dans ces deux villages, il semble bien que la multiplication des trombes d'eau a emmené des boues dans les cultures voisines.

La cour de récréation de l'école ressemblait à un chantier. Appel a été lancé au service des travaux qui est venu en force avec du matériel, des privés se joignant aux services communaux tandis que le personnel qui avait été averti des dégâts raclait et nettoyait cuisine et couloirs des classes.

Sur les lieux, on notait la présence du premier échevin, Pierre-Henri Roland et de sa collègue, échevine de l'enseignement, Anne-Laure Grotz, le directeur général, Marc Wilmotte et le directeur de l'école. À Schaltin, le conseiller communal, Laurent Dekeersmaeker était présent. Les boues étaient entrées abondamment dans des maisons du village.