Assesse: la mérule à l'ancienne maison communale

La situation de l’ancienne maison communale inquiète la minorité. Sans raison, selon le président du CPAS

Freddy GILLAIN
 La mérule est à l’ancienne maison communale, mais selon le président du CPAS, il n’y a pas de risque pour le voisinage.
La mérule est à l’ancienne maison communale, mais selon le président du CPAS, il n’y a pas de risque pour le voisinage. ©ÉdA

On sait que l’opposition est régulièrement revenue sur la situation qui, selon elle, se dégrade de l’ancienne maison communale, touchée par la mérule. Le conseiller Gilles Graindorge s’inquiète d’une éventuelle contamination du voisinage. Le président du CPAS, Vincent Wauthier, par ailleurs infirmier de profession, rassure, signalant que la contamination ne pourrait se faire que pour des habitations mitoyennes.