Maison de la vie paysanne et des métiers oubliés à Han-sur-Lesse : plus de 2000 visiteurs pour le clap de fin

La Maison de la vie paysanne et des métiers oubliés à Han-sur-Lesse a connu un succès fulgurant le week-end passé. Le dernier de son existence.

céline colinet
 Plus de 90 scènes de vie sont installées dans le musée.
Plus de 90 scènes de vie sont installées dans le musée. ©ÉdA – 502101736031

La Maison de la vie paysanne et des métiers oubliés a ouvert une dernière fois ses portes le week-end des 14 et 15 mai à Han-Sur-Lesse. Plus de 2000 visiteurs sont passés par là observer une dernière fois ce trésor d’antan, avec des objets datant du début des années 1900. "Plusieurs personnes sont venues avec les larmes aux yeux: ce sont toutes des scènes qu’ils ont revécues et qu’on ne voit plus" , atteste le propriétaire du lieu et gardien de la collection, Joseph Baijot. Il se dit comblé. Un livre d’or installé à l’entrée a récolté un franc succès. Joseph prendra le temps de lire chaque mot dans les jours qui viennent. Il en fait la promesse.