Festival NA ! Frica à Namur, la fusion au cœur des arts

Du 3 au 5 juin, le Delta, le CAV&MA et NA ! (pôle musical de Namur) lancent la première édition de NA ! Frica dans les bâtiments du Delta et du Grand Manège. Objectif : « Être un terrain de diffusion des croisements artistiques afin que la cohésion sociale puisse s’épanouir au-delà des préjugés historiques ». Au menu de ces trois jours, trois thématiques : « autour d’Ishango », « sons et paroles d’Afrique » et « rumba ». Entre cinéma, conférence, ateliers et artisanat : l’occasion aussi de fusionner les sons et la danse. Au fil des années, la rue Rogier s’est imposée comme le Matonge namurois. Bien avant de s’installer dans ce quartier, l’équipe du Grand Manège n’a pas voulu s’installer sans associer les gens du quartier à leur quotidien. Dès 2020, il était déjà prévu qu’une première édition d’un festival centré sur l’Afrique prenne ses marques. C’était sans compter sur une pandémie qui s’est avérée plus tenace que prévue.

c.det.
 À gauche, le groupe Banalenke. À droite, Fa-Jah Kongo, journaliste et également chanteur de reggae.
À gauche, le groupe Banalenke. À droite, Fa-Jah Kongo, journaliste et également chanteur de reggae.

Qu’à cela ne tienne, le projet a tenu bon. Le programme 2022 s’articule notamment autour d’Ishango et ce bâton, machine à calculer vieille de 20000 ans découvert en 50 et 59 en RDC, et qui laisse à penser que "l’Afrique est le berceau de l’humanité parce qu’elle est aussi le berceau du savoir." Pas étonnant donc de retrouver à l’affiche Ishango , l’oratorio. Déjà joué en 2000, il revient au Grand Manège, en concert d’ouverture le 3 juin. Ce ne sera pas le seul rendez-vous. On note aussi la présence de Ray Lema, Faj-Jah Kongo & Banalenke ainsi qu’une soirée DJ au Delta (le 3 juin, 22h) avec MoonShakerZ. À noter aussi: le film Kinshasa Symphony (le 2 juin au Delta). De quoi consoler ceux qui attendaient avec impatience l’Orchestre symphonique Kimbanguiste de KInshasa, programmé le 1er juillet 2020 au Delta.