Namur: à Salzinnes, un refuge pour 3 femmes et 16 enfants ukrainiens

Six chambres, un jardin : un bâtiment provincial accueille depuis lundi des réfugiés de guerre ukrainiens. Femmes et… beaucoup d’enfants.

E.W.
Un centre de jour pour Ukrainiens à l’ancienne maternité provinciale? À voir avec le futur propriétaire.
Un centre de jour pour Ukrainiens à l’ancienne maternité provinciale? À voir avec le futur propriétaire. ©ÉdA – Florent Marot 

Le député président de la Province de Namur Jean-MarcVan Espen (MR) était présent pour les accueillir lundi: trois femmes et 16 enfants.Dixit le patron de la majorité MR-Les Engagés-DéFI, même si un interprète était présent, il n’était pas question de presser de questions ces réfugiés de guerre ukrainiens, en ordre de papiers.Commentaires du Namurois: "Les trois femmes semblent de la même famille ou en tout cas, elles se connaissent. Les 16 enfants, eux, sont âgés de 3 à 17 ans. Ils proviennent de la région frontalière avec la Roumanie" .