Economie : Le BEP se penche sur les sites à réaménager dans le namurois

La Région veut en finir avec l’artificialisation des sols. Les sites à réaménager sont une piste à explorer, notamment pour soutenir l’activité économique.

La Rédaction de L'Avenir
 À Warnant, les anciennes usines à cuivre de Rosée sont le témoin d’un passé industriel dans la région.
À Warnant, les anciennes usines à cuivre de Rosée sont le témoin d’un passé industriel dans la région. ©ÉdA – 502009387288

La diminution de l’urbanisation est un enjeu de taille auquel le Gouvernement wallon a décidé de s’atteler. L’objectif est ambitieux. Il est question de plafonner l’artificialisation des sols d’ici 2025 et même d’y mettre fin à l’horizon 2050. En province de Namur, 8,3% du territoire est artificialisé, dont 5,2% par de l’habitat. C’est assurément le premier axe sur lequel se pencher.