Namur : Deux ans de plus pour un butin de 20 €

Évoquée le mois dernier, l’histoire qui remonte à cinq ans n’est guère brillante. Une dame d’une soixantaine d’années qui habite Bomel a reçu la visite d’un individu qu’elle connaît à peine.

C.Deth.
Namur : Deux ans de plus pour un butin de 20 €

Sous administration de bien, elle va faire l’objet d’un vol. L’individu a profité d’être sur place pour lui prendre sa carte bancaire.

Ensuite, il s’est rendu dans un self-banking pour voler le maximum que la dame est autorisée à retirer, soit 20 €. Avant cela, elle aurait reçu de nombreux coups. Le tribunal correctionnel de Namur vient de rendre son jugement. L’homme vient d’être condamné à une peine de deux ans, contre les trois ans requis par le Parquet.

Dans ce dossier, le prévenu, seul à se défendre, avait peu d’éléments en sa possession qui puissent jouer en sa faveur. MeSébastien Delhez, qui défend la victime constituée partie civile, a rappelé que les caméras de la banque ont bien fait leur travail. Il a été clairement identifié.

Bien connu de la justice, le prévenu a expliqué qu’il connaissait bien cette dame. Il l’aurait rencontré de temps en temps " au Paki" où elle se trouvait avec des amis à lui. Ce serait d’ailleurs elle qui l’aurait invité à boire un verre chez elle. Il a avoué avoir volé la carte, mais pas avoir frappé. Il serait parti, car les gens présents dans la maison étaient ivres.

Des explications qui n’ont pas convaincu outre mesure le tribunal. Deux ans supplémentaires viennent s’ajouter aux peines que le prévenu doit encore purger.