Namur est Copenhague…

À Namur, la mobilité automobile, c’est le ring de Bucarest. Heureusement, le coworking de Namur connaît des solutions. Tellement efficaces, qu’il a convié la presse à une conférence au titre ronflant: «Namur peut devenir un Copenhague wallon!»

. Cette conférence, en fait, c’était juste pour présenter une application de covoiturage subsidiée par la Région. Sauf que… cette application, elle existe depuis 2016 et elle ne fonctionne pas à Namur. 90 utilisateurs dans la région: on retire les déjà convaincus et les employés du cabinet subsidiant du déchu di Antonio. Ceux qui restent, ils doivent tous se connaître par leurs prénoms et organiser des barbec’sur les parkings.