Réclamer des compensations si le projet est accepté

Le conseiller communal Patrick Evrard a étudié le dossier et formule plusieurs remarques.

F.G.

Pour lui, il serait dommageable de n’évaluer l’impact paysager et environnemental de ce projet qu’au terme des 8 ans du permis de remblais et donc, de n’y voir qu’une simple demande de modification du relief du sol.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...