Pèlerinage de Saint-Antoine aux Hauts Buttés : histoire d’amour franco-belge

De nombreux Belgesont préféré traverserla frontière ce week-end pour le pèlerinage des Hauts-Buttés. Cette histoire d’amour franco-belge dure depuis 1876.

Nathalie DIOT
Pèlerinage de Saint-Antoine aux Hauts Buttés : histoire d’amour franco-belge
pe`lerinage-6.jpg ©Carl Hocquart

Ce samedi 13 juin, fête de Saint-Antoine de Padoue, pendant que ses reliques italiennes étaient vénérées à Bruxelles (parties de Padoue jusqu’au 20 juin, elles sont aujourd’hui à Paris), le pèlerinage consacré à Saint-Antoine dans le modeste hameau des Hauts-Buttés (France) a attiré un bon millier de personnes. Des Français bien sûr, quelques Hollandais et Allemands, et de très nombreux Belges.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.