Marc Vella, ou «le pianiste nomade», en conférence à Namur

La Maison de l’Écologie reçoit ce jeudi Marc Vella, magnifique Peter Pan du piano toujours en mouvement. Entre culture et nature.

Cédric FLAMENT
Marc Vella, ou «le pianiste nomade», en conférence à Namur
Marc Vella ©EdA

Il a un jour décidé que la musique devait s’abstenir de rester immobile. Que le musicien devait se faire pèlerin des voies du monde pour faire entendre les sons de sa philosophie, les couleurs de sa musique. Marc Vella, avec son look de dandy bobo dont la sophistication extérieure n’évacue pas la beauté intérieure, travaille son piano à queue sur une remorque. Il a franchi les frontières d’une quarantaine de pays en ce mode «performance», parcouru plus de 200 000 kilomètres, à la rencontre de ceux qui veulent l’écouter. Le but n’est pas ici d’être candidat à un concours Reine Élisabeth itinérant, dans l’élitisme, ni d’ailleurs d’être un nouveau Richard Clayderman, vers lequel les regards se focalisaient davantage sur la mèche de cheveux que sur le talent.