Le père de Blanche est parti

La famille des brasseurs est en deuil. Baudouin Belot, le patron du Bocq de 1986 à 2000, s’en est allé. Il avait lancé la Blanche de Namur.

S.H.
Le père de Blanche est parti
belot ©ÉdA – 201723490817

Belot: c'est le nom d'une dynastie dans le monde brassicole. En 1858, c'est Martin qui avait lancé la brasserie du Bocq, au cœur de Purnode, croquignolesque village du Condroz. Un bon siècle plus tard, cinq générations plus loin, Baudouin avait repris les commandes de l'entreprise familiale. «Il avait fait carrière dans le secteur des finances», expliquent ses proches. «Et puis en 1986, aussi par sens du devoir et de la famille, il a repris la tête de la brasserie.» En bon père de famille, l'homme a compris qu'il était temps de moderniser l'outil. Sans tout révolutionner. «Il a voulu dynamiser la brasserie, sortir de nouvelles marques», rappelle Anne, sa fille. C'est son son «règne», celui de Belot V, qu'a été brassée la première Blanche de Namur.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...