Saint-Gérard : de rouge d’or et de fusions

Grzegorz Gurgul ouvre ce week-end son atelier de fusion du verre. Qu’il coule à l’ancienne, à la façon des artisans verriers du Moyen-Âge.

Pierre Wiame
Saint-Gérard : de rouge d’or et de fusions
artisan verrier ©EdA - 201533691635

Dans cet atelier noyé dans la pénombre, où trône un four ressemblant à une maisonnette pour grandes poupées, on ne voit qu’eux: deux pleines lunes roses, étranges, faisant effet. Elles sont signées de cet artisan trentenaire d’origine polonaise, Grzegorz Gurgul. Lui, il ne souffle pas le verre, ne le cueille pas avec une canne. Son truc à lui, c’est de le porter à fusion, le couler et en tirer des dalles épaisses et des disques à haute valeur décorative, proches de l’épure.