Jean-Michel Rouffiange et les tomates bleues

Des rouges, des vertes, des jaunes… et même des bleues. Jean-Michel Rouffiange, d’Auvelais, est spécialiste des tomates. Il en possède 1 800 variétés.

Samuel SINTE
Jean-Michel Rouffiange et les tomates bleues
tomates ©ÉdA – 201203993549

Les fans de Tintin connaissent les oranges bleues. Mais à part les connaisseurs, qui sait qu'il existe des tomates de la même couleur: «Une tomate n'est pas forcément ronde et rouge. Il en existe des vertes, des jaunes, des roses, des bleues, des bicolores. Il y a aussi énormément de formes et de gabarits différents.» Jean-Michel Rouffiange, tomatophile depuis une douzaine d'années, possède chez lui à Auvelais des semences de 1 800 variétés différentes. «Il en existe environ 20 000» précise-t-il. Pour lui, la tomate c'est tout sauf celle qu'on trouve en supermarché: «Elle est le résultat d'hybridation de semenciers qui veulent assurer un monopole. On ne trouve qu'une sorte pour ainsi dire. Ou bien alors on vous vend pour une cœur de bœuf une tomate plissée, mais qui n'a pas plus de goût.»