Le déni de grossesse au cœur d’un procès d’assises en 2010

L’autopsie réalisée sur le corps du bébé retrouvé gelé vendredi à Arbre (Profondeville) n’a pas encore livré ses résultats mais le déni de grossesse est l’hypothèse privilégiée par les enquêteurs pour expliquer le décès.

Reconnu comme trouble psychologique, le déni de grossesse avait été, pour la première fois, au cœur d’un procès d’assises en mars 2010 en Belgique. Jessica Billy avait donné naissance à un enfant en janvier 2009 et après l’avoir étouffé, elle l’avait dissimulé dans un seau et rangé dans son garage. La jeune femme affirmait ignorer être enceinte.