Namur : le policier aimait la cocaïne

Au cours d’une enquête sur un dealer namurois, les policiers ont découvert dans ses contacts rapprochés les noms de… deux collègues.

Samuel husquin
Namur : le policier aimait la cocaïne
police ©EdA

Policier: un métier à stress. Ce n’est pas pour autant que les agents, inspecteurs et officiers aient droit d’user de tous les remontants et dopants pour assumer leurs tâches quotidiennes.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...