Boucle du Hainaut : les demandes de REVOLHT et des communes ignorées par le ministre Borsus

Le député François Desquesnes espère que le gouvernement fera machine arrière.

Florian Ducobu
Les projets Ventilus et Boucle du Hainaut sont périmés, écrit Revolht à Alexander De Croo
Les projets Ventilus et Boucle du Hainaut sont périmés, écrit Revolht à Alexander De Croo ©BELGA

Le dossier de Boucle du Hainaut fait à nouveau parler de lui… mais pas de la meilleure des manières. Le député François Desquesnes, chef de groupe Les Engagés au Parlement de Wallonie, a interrogé ce mardi le ministre Borsus sur le projet de ligne à très haute tension. Le ministre l’Économie et de l’Aménagement du territoire a annoncé qu’il avait maintenant tous les éléments en mains pour prendre décision sur la modification du plan de secteur. La décision du ministre semble donc imminente…

Même si le ministre n’a donné aucune indication sur le sens de cette prochaine décision, sa réponse va à l’encontre de la demande formulée par REVOLHT, par les communes et par les riverains. Ces derniers ont récemment adressé un courrier au Premier Ministre et au CEO d’ELIA, réclamant l’ouverture d’un dialogue à l’échelle belge sur un projet qui, même coupé en deux parties régionales, reste un enjeu belge. Ces courriers ont aussi été adressés aux élus locaux et régionaux et plusieurs conseils communaux (Ath, Soignies, Ecaussinnes,…) ont déjà décidé de soutenir la démarche de REVOLHT auprès du Premier ministre. Complémentairement, ces conseils communaux ont demandé, à l’unanimité, au Ministre wallon de suspendre toute décision dans l’attente des conclusions de ce dialogue.

Le ministre Borsus semble donc sourd à cette demande de suspendre le dossier le temps de l’ouverture d’un dialogue sérieux avec ELIA et le Gouvernement fédéral. Pour le député sonégien, “une telle position est regrettable. Le ministre wallon s’apprête à passer en force ! ”, indique le député sonégien. “Le ministre n’a pas écouté ce que les communes disent ni ce que REVOLHT demande. Il veut avancer dans ce dossier sans tenir compte de la demande de surseoir à toute décision, c’est regrettable !

Pour François Desquesnes, “Parier sur l’épuisement des riverains, de REVOLHT et des communes est une erreur fondamentale ! Il va déclencher une longue guérilla juridique qui n’aidera ni à la transition énergétique ni à l’apaisement sur les territoires concernés. ” Le Député wallon sonégien en appelle à un sursaut du gouvernement pour stopper toute décision régionale et mettre la pression sur ELIA.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...