Tomorrow Lab - Naast: remettre l’humain au cœur du jardin

Ce jardin expérimental pédagogique est devenu un incubateur d’initiatives citoyennes.

Katel Fréson
Tomorrow Lab - Naast:  remettre l’humain au cœur du jardin
©Vincent Lorent 

"Chaque jour, je découvre de nouvelles espèces. C’est une grande chance d’avoir ce jardin pédagogique juste à côté de chez moi." Nathan Grégoire (17 ans), équipé de jumelles, savoure la quiétude des lieux. "Ce jardin pédagogique démontre que chacun peut créer un lieu où la nature peut évoluer. 2 ou 3 mètres carrés suffisent pour laisser la nature rependre ses droits en ne tondant pas mais en fauchant une fois par an. Les pollinisateurs vont revenir." Nathan – qui souhaite devenir bio ingénieur – a rejoint les chevilles ouvrières de Tomorrow Lab dès le début de l’aventure.

Au milieu des champs, au détour d’une petite route de campagne, Christophe Versieux, un habitant du petit village de Naast (Soignies) a créé Tomorrow Lab, un jardin communautaire expérimental devenu un point de rencontre d’associations locales. Sur un terrain de 33 ares, cet ingénieur civil a été rejoint par Gilles, Manu et Julien, des anciens complices de l’université. Ils ont transformé un ancien champ de maïs en jardin expérimental en plantant des variétés d’arbres, de fleurs, en laissant des zones en friche, en aménageant une mare naturelle, en installant des moutons pour entretenir le verger, en organisant des opérations de ramassage de déchets sur le bord des routes et dans les champs. Le verger est exclusivement planté de variétés fruitières à préserver en suivant les recommandations du Centre wallon de recherche agronomique de Gembloux.

Un jardin communautaire expérimental devenu un point de rencontre d’associations locales.

Depuis février 2020, la jeune équipe s’est structurée en ASBL avec un objectif commun: œuvrer pour un monde plus solidaire au travers du jardin pédagogique et d’activités accessibles à tous en intégrant une variété de publics (voir ci-contre).

Lors de notre visite à la mi-juin, Pierre de Nauw, apiculteur, proposait une animation autour des abeilles noires, des abeilles locales qu’il souhaite réinstaller dans la région et la dégustation de son "miel des châteaux", à partir des ruchers logés au Tomorrow Lab.

Cet atelier, à l’initiative de l’Office de tourisme local, a rassemblé une dizaine d’enfants et des adultes du Pré du Sirieu à Naast, un centre de jour pour des adultes porteurs de handicap mental. "Le contact avec la nature est très ressourçant. Nous voulons mettre en place des actions citoyennes avec nos bénéficiaires" , explique Géraldine Timmermans, éducatrice spécialisée.

La dynamique lancée par Tomorrow Lab s’ancre dans une optique à long terme. "Notre jardin expérimental est devenu un incubateur d’initiatives locales, se réjouit Christophe Versieux. En un an, nous avons pu rassembler les villageois de Naast pour le nettoyage des rues et des champs et le potager partagé, créer des liens avec la Maison des jeunes et les scouts, partager des activités avec le centre de jour. Nous aidons les fermiers à planter des arbres et des bocages." La joyeuse équipe propose aussi des concerts pour susciter les rencontres autour du jardin pédagogique.

https://www.tomorrow-lab.org/