L’hôpital de Soignies a son IRM

Un premier patient bénéficiera de ce service dès lundi.

U.P.
L’hôpital de Soignies a son IRM

Ce lundi 13 décembre, le centre hospitalier de la Haute Senne accueillera son premier patient qui marquera le lancement de ses activités en imageries et résonances magnétiques (IRM). Ce nouveau service est désormais disponible grâce à un appel à projet lancé par la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale pour l’acquisition d’une résonance magnétique.

L’appareil est arrivé le mois dernier et l’aimant de 3,5 t, pièce maitresse de l’appareil, avait nécessité de démonter les châssis en façade et le mur intérieur. Une fois l’aimant installé au sein du service radiologie, trois semaines d’installation des autres composants ont été nécessaires pour confectionner l’appareil. Il est désormais prêt à l’emploi.

"Parmi les hôpitaux qui ont reçu une réponse positive de l’appel à projet pour l’acquisition de l’IRM, notre hôpital sonégien est le premier à mettre en fonction l’appareil", se réjouissent les instances du CHR Haute Senne. Les agendas sont ouverts et d’ores et déjà remplis jusque janvier 2022.

"En tant qu’hôpital de proximité, ce service complet en matière d’imagerie médicale permettra davantage de confort, de sécurité et de rapidité dans la prise en charge des patients."

L’appareil permettra de réaliser des examens adaptés aux pathologies dans un délai raisonnable, soit environ 3 semaines selon les examens, et de prendre en charge davantage de patients dans la région, qui se verront offrir davantage de confort, de sécurité et de rapidité. Ces derniers n’auront plus à se déplacer dans les hôpitaux voisins pour passer ce type d’examens.