Le cimetière de Soignies se transforme en musée le temps d’une visite

Une visite guidée est proposée ce dimanche pour découvrir les monuments, personnages célèbres et la symbolique funéraire.

Ugo Petropoulos
Le cimetière de Soignies se transforme en musée le temps d’une visite
Le caveau de la famille van Zeeland à Soignies.

Un cimetière, ce n’est pas qu’un endroit triste où l’on pleure ses défunts. C’est aussi un lieu qui se visite, comme le propose l’office de tourisme de Soignies. Ce dimanche 5 septembre, il organise une visite guidée du cimetière de la commune, qui recèle de bien des trésors. «Un cimetière, c’est un musée à ciel ouvert et un livre de généalogie», estime Léna Desmedt, qui les guidera dans les travées du cimetière.

Et à Soignies, le cimetière fait inévitablement écho à la pierre bleue, dont l’exploitation a façonné la vie. «Plusieurs maitres de carrière y sont inhumés et on a de très beaux monuments en pierre bleue.» Le cimetière de Soignies, c’est aussi un chapitre de l’histoire politique de Belgique, puisqu’y est inhumé Paul Van Zeeland, premier ministre belge de 1935 à 1937, ministre des affaires étrangères après-guerre, représentant de la Belgique à l’OTAN, vice-gouverneur de la Banque nationale…

Mais Léna Desmedt ne s’intéresse pas qu’aux défunts célèbres. «Il y a aussi de simples citoyens qui peuvent avoir une tombe qui interpelle. Par exemple, il y a un buste d’un jeune étudiant tué lors d’un bombardement pendant la guerre à Louvain. Ses parents l’ont fait représenter avec sa petite calotte et ses lunettes. Il y a des monuments émouvants.»

La visite guidée sera aussi l’occasion de s’initier à la symbolique funéraire. «Il y a des signes religieux, franc-maçonniques, de métier… Par exemple, quand on voit deux mains sur une tombe, à quoi cela fait-il référence?»

Si les gens peuvent trouver bizarre a priori de faire une visite guidée dans un cimetière, ceux qui franchissent le pas y trouvent leur compte. «J’ai récemment organisé une visite à Enghien pour les employés communaux. Certains n’étaient venus que parce qu’il n’y avait plus de place dans les autres ateliers. Et ils sont tous repartis enchantés, car ils ne voyaient pas le cimetière de la sorte. C’est un endroit qui fait référence à la mort, à la tristesse, mais il y a moyen de faire vivre ce lieu.»

Pour découvrir le cimetière de Soignies comme vous ne l’avez jamais vu, rendez-vous le dimanche 5 septembre 2021 de 15 h à 17 h à la rue du Lombard 2, à Soignies. Réservation obligatoire via l’office de tourisme au 067 34 73 76 ou tourisme@soignies.be.