Le Blokker de Soignies menacé de fermeture, le personnel encore dans l'incertitude

L'enseigne néerlandaise a presque disparu du paysage dans le Coeur du Hainaut. Disparue du Borinage, un de ces derniers magasins de la région du Centre est sur la liste des magasins menacés. Les employés sont dans l'incertitude.

Ugo Petropoulos
Le Blokker de Soignies menacé de fermeture, le personnel encore dans l'incertitude
Blokker Soignies ©Ugo PETROPOULOS

A Soignies, c'est par un message enregistré que l'on a appris la situation difficile du groupe Blokker et la mise en place du plan social qui doit mener à la fermeture de 69 magasins en Belgique, dont 25 en Wallonie. "On nous a dit d'appeler un numéro de téléphone à une telle heure. Et on a entendu un message enregistré qui nous expliquait la situation difficile, le plan social, etc." raconte une employée.

Par la suite, c'est dans les médias que les travailleursen ont su un peu plus, notamment concernant la listedes magasins menacés de fermeture. Et que celui de Soignies y figurait. Ce que confirme le Setca-Centre. "Nous avons reçu la liste des sites menacés", précise bien Rogerio Alho, permanent syndical. "On n'est donc pas encore sûr qu'ils fermeront tous".

Actuellement, les 4 salariés du magasin de Soignies sont dans l'incertitude. Jeudi, le magasin sera exceptionnellement fermé de 10h à 14h,pour une réunion avec la direction. Le couperet tombera-t-il à cette occasion? En tout cas, le bail de location du magasin arrive bientôt à terme...

Côté personnel, la motivation est difficile à trouver ces dernières heures. "On n'a pas trop envie de venir travailler, mais on n'a pas trop le choix". Ce mercredi matin, le magasin a ouvert normalement. "Nous n'avons pas appelé à des actions pour le moment, cela ne sert à rien d'envenimer les choses", nous dit Rogerio Alho.

Plus qu'un magasin dans la région du Centre

Si la fermeture de Soignies se confirme, l'enseigne néerlandaise d'équipements pour la maison aura quasi déserté la région du Centre: il n'yrestera plus que le magasin de Braine-Le-Comte, qui ne figure pas sur la liste des sites menacés.

Depuis quelques années, Blokker a procédé à un écrémage de tous ses points de vente dans le secteur. Une restructuration progressive, sans phase de licenciement collectif...Dans la région duCentre, le magasin de La Louvière a fermé il y a quelques années, suivi de celui d'Anderlues.

Côté Mons-Borinage, la chaîne a progressivement disparu du paysage. Le magasin du piétonnier àMons a fermé depuis plusieurs années.Ceux de Ghlin et Jemappes ont suivi. Le groupe néerlandais a fermé ses dernières boutiques boraines de Wasmuël et Saint-Ghislain en juin et juillet 2016. Certains salariés ont voyagé au gré des fermetures, jusqu'à se retrouver...à Soignies. Le terminus?

Les plus consultés depuis 24h