E19/A7 : L’éclairage et les éléments de sécurité des échangeurs de Familleureux et Houdeng vont être modernisés

Cet important chantier sera composé de plusieurs phases de travaux.

Florian Ducobu
Le chantier sera divisé en plusieurs phases.
Le chantier sera divisé en plusieurs phases. ©D.R.

Un nouveau chantier de rénovation va prendre place sur la E42-E19/A7 entre Familleureux et Obourg. C’est désormais l’éclairage public et éléments de sécurité qui vont être remplacés. Ils débuteront ce mercredi au niveau des échangeurs de Familleureux (E19/A7-A501) et l’échangeur d’Houdeng-Goegnies (E42-E19/A7 – E19/A7).

Ces opérations seront réalisées dans le cadre d’un chantier du Plan Lumières 4.0 portant sur le tronçon compris entre l’échangeur n°22 “Obourg” de l’E42-E19/A7 et l’échangeur de Familleureux (E19/A7-A501), soit sur près de 11 km.

Ces travaux seront situés en berme centrale. Ils consisteront à remplacer des poteaux ainsi que des câbles et nécessiteront d’y traiter la végétation. Des mesures compensatoires de plantation seront effectuées sur cette zone et ailleurs sur le réseau. Par ailleurs, dans une optique d’optimalisation des chantiers, les glissières de sécurité de la berme centrale sont renouvelées sur l’ensemble du tronçon dans les deux sens de circulation.

Du mercredi 25 janvier jusqu’à la fin du mois de février, de l’échangeur de Familleureux (E19/A7-A501) jusqu’à la jonction entre l’E19/A7 et l’E42-E19/A7, en direction de Mons, deux voies seront maintenues mais déviées en bande d’arrêt d’urgence et en voie de droite. La vitesse maximale sera limitée à 70 km/h.

Du lundi 30 janvier jusqu’à la fin du mois de février, la connexion directe de l’E42-E19/A7 à l’E19/A7 en direction de Bruxelles sera impossible de nuit. Une déviation autoroutière sera mise en place via l’A501.

Les dates et modalités pratiques des dernières phases du chantier seront communiquées ultérieurement.

Ces travaux sont financés par la SOFICO qui en est le maître d’ouvrage. Les interventions dédiées au renouvellement d’éléments de sécurité représentent un budget de près de 2 millions d’euros HTVA. C’est l’association momentanée WANTY-TRBA qui a été désignée par marché public pour l’exécution de ces travaux. Le Plan Lumières 4.0 est pour sa part concrétisé dans le cadre d’un partenariat public-privé par le consortium LuWa.

Pour l’ensemble de ses missions, la SOFICO bénéficie de l’assistance de son partenaire technique : le SPW Mobilité et Infrastructures, maître d’œuvre.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...