Une maman brûle son enfant avec un briquet à Baudour : “C’était dans un but éducatif”

Après avoir mis le feu à des rouleaux de papier toilette, l’enfant de 10 ans a été brûlé par sa mère. Son but était de “lui faire comprendre que le feu, ça brûlait”.

Margaux Piron
Jugement.
Illustration ©JEAN LUC FLEMAL

Ethan (prénom d’emprunt) jouait paisiblement dans la salle de bains jusqu’à ce qu’il s’empare d’un briquet afin de mettre le feu à des rouleaux de papier toilette. Ayant déjà vécu un incendie dans le passé, la maman originaire de Baudour a pris peur. De ce pas, elle s’est munie du briquet et a volontairement occasionné des brûlures au niveau du bras de son fils dans un but éducatif.

Interpellées par les plaies, deux éducatrices d’une plaine de jeux ont questionné la mère de l’enfant avant de déposer plainte auprès des services de police. La jeune maman a spontanément expliqué que “c’était pour lui faire comprendre que le feu, ça brûlait”. Pour le représentant du ministère public, cette attitude lui paraît peu concevable. “Je me suis rapidement rendue à la pharmacie afin de me procurer une crème”, a relevé la prévenue.

Né en 2013, Ethan a précisé lors de son audition que sa mère courait après lui avec le briquet en indiquant vouloir faire de la magie.

Ce n’est malheureusement pas la première fois que les éducateurs repèrent des hématomes, plaies ou autres blessures sur le corps de la petite victime. Un jour, Ethan présentait une croix gammée dessinée dans le dos. Actuellement sans emploi, cette maman est mère de quatre enfants dont l’un est placé en famille d’accueil. La prévenue risque une peine de 6 mois de prison assortie d’un sursis.

À la barre du tribunal correctionnel de Mons, la maman a évoqué “un accident involontaire. Les éducatrices auraient mal interprété ses propos”. Une suspension simple du prononcé a été sollicitée de la part de la défense. Jugement le 17 février.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...