St-Ghislain: un premier apéro aux Jardins de l’Abbaye

L’association Be Saint-Ghi organise un nouvel événement dimanche pour rassembler les citoyens.

G.La
 /
/ ©- Belga

Se rassembler, échanger, partager, faire la fête… Pendant deux années de covid, c’était tout simplement impensable. Depuis, la pandémie a marqué du recul et Be Saint-Ghi entend bien rattraper le temps perdu.

Derrière cette toute jeune association, des citoyens de Saint-Ghislain. Dorothée Warthold, Florence Monier, Gianni Palermo, Rachel Lefebvre, Vinny Plasman et Guillaume Sanna veulent recréer du lien et dynamiser la vie locale à travers des événements rassembleurs. Dimanche à 11h, ils organiseront le tout premier apéro saint-ghislainois dans les Jardins de l’Abbaye.

"Nous avions déjà organisé un souper sarde et une fête des voisins à Baudour. À présent, on lance les apéros saint-ghislainois. C’est l’occasion de mettre des commerçants en valeur. Pour cette première édition, il y aura le Bonifacio qui tiendra un stand de nourriture. Et Sandrinette Cacahuète qui proposera des desserts. Le club de foot de Tertre va par ailleurs tenir le bar", explique Guillaume Sanna, membre de Be Saint-Ghi. "Pour l’animation musicale, nous avons également fait appel à des artistes de la région. Mehdi Percus, DJ Giorgio, Charles Sax et Francesco Marra ont répondu présents. Nous avons aussi la chance d’être soutenus par la Ville de Saint-Ghislain et le foyer culturel."

Si ce premier apéro rencontre du succès, il pourrait en appeler un second l’été prochain avec d’autres commerçants mis en valeur. C’est bien parti en tout cas. Sur les réseaux sociaux, l’annonce de l’événement a touché quelque 30.000 personnes grâce à un nombre important de partages. Il ne faut pas s’attendre à voir autant de gens débarquer dimanche évidemment, mais cet engouement sur le Net est tout de même un bon indicateur. D’autant plus que les activités précédentes de Be Saint-Ghi avaient déjà rameuté du monde. "On sent qu’il y a une demande", confirme Guillaume Sanna.

Mais l’association ne compte pas pour autant faire sauter les bouchons toutes les semaines. "Nous n’avons pas vocation à devenir une entreprise de l’événementiel. Il y a une dimension sociale à notre association, l’idée étant de rassembler les citoyens. D’ailleurs, les prix pratiqués pour l’apéro saint-ghislainois seront très démocratiques. Et s’il y a des bénéfices, ils seront reversés à l’Intermède, la maison de soutien d’Ambroise-Paré pour les personnes atteintes du cancer."

Il faudra donc patienter pour un deuxième apéro. En attendant, tout le monde est invité à profiter de la première édition dimanche. Quant à Be Saint-Ghi, elle entend bien poursuivre sa voie avec de belles activités. Grâce aux bénéfices du repas sarde, l’association organise une virée à Disney Land Paris. Et c’est déjà complet.