Saint-Ghislain: de nouvelles actions pour sauver les batraciens

Entre février et avril, ils quittent leur zone d'hibernation pour rejoindre leur lieu de reproduction.

Saint-Ghislain: de nouvelles actions pour sauver les batraciens

Entre février et avril, les grenouilles, crapauds, salamandres ou encore tritons traversent nos routes afin de rejoindre leur lieu de reproduction. Une migration qui n’est pas sans risque, que du contraire, puisque chaque année, de très nombreux individus perdent la vie sous les roues de véhicules. Des bénévoles, souvent chapeautés par l’ASBL Natagora, tentent heureusement de les aider à arriver de l’autre côté des chaussées en un seul morceau.