Baudour: une nouvelle aile à ÉpiCURA pour 2024

L’hôpital EpiCURA de Baudour va s’agrandir dans les prochaines années. La demande de permis pour le futur bâtiment consacré à la rééducation locomotrice a en effet été signée.

Florian DUCOBU
Baudour: une nouvelle aile à ÉpiCURA pour 2024
Des investissements seront entrepris sur les trois sites d’EpiCURA. ©avpress

Cette nouvelle construction prendra place dans le cadre du projet Crescendo qui prévoit de multiples aménagements sur les sites hospitaliers d’EpiCura. 162 millions€ sur cinq ans, pour l’ensemble des trois sites d’EpiCURA, seront investis dans le cadre de ce projet.

Pour le site de Baudour, la création d’une nouvelle aile est donc prévue. Ce nouveau bâtiment devrait être opérationnel d’ici 2024.

Nouveau bâtiment pour 2024

"La demande de permis pour le futur bâtiment consacré à la rééducation locomotrice sur le site de Baudour a été signée", annonce EpiCURA. "Ce projet d’envergure aboutira à la création d’une extension dédiée au pôle de revalidation d’ici fin 2024. Les nouvelles infrastructures confortables et ergonomiques seront orientées sur l’accueil des patients hospitalisés et ambulants par une équipe multidisciplinaire."

Ce nouvel investissement prend place dans le cadre du projet Crescendo, mis en place sur les trois sites hospitaliers d’EpiCURA. "Crescendo est un programme d’investissement de 162 millions€ sur cinq ans, pour l’ensemble des trois sites d’EpiCURA", poursuit EpiCura. "Il est conçu pour répondre aux évolutions qui se profilent à l’horizon. Il permettra ainsi de s’adapter aux évolutions démographiques, à la croissance des taux de recours à la chirurgie en ambulatoire, au vieillissement de la population et à l’augmentation des maladies chroniques. Une intégration des innovations technologiques et de l’intelligence artificielle dans les soins de santé est prévue en ce sens."

Des technologies de pointe

EpiCURA mise également sur une offre médicale de pointe et une organisation performante dans le cadre du projet Crescendo.

Ce dernier prévoit donc de proposer un accueil de qualité ainsi qu’une qualité de confort lors de la prise en charge. Il tentera également de mettre en place une médecine personnalisée, des mesures modernes et écoresponsables ainsi que des technologies innovantes tout en essayant de garantir le bien-être au travail du personnel.

En ce qui concerne le site de Baudour, il faudra attendre la fin d’année 2024 pour voir sa nouvelle aile sortir de terre.