Le GP Cerami sous la canicule

Quelques jolis noms seront au départ de la course boraine. Côté local, on ne retrouve que Julien Mortier.

Arnaud Smars
Le GP Cerami sous la canicule
Peter Kennaugh s’était imposé l’année dernière à Frameries. ©Photo News

Si le Tour de France bat son plein dans l’Hexagone et rentre dans sa phase décisive avec les Alpes, les amateurs de cyclisme peuvent aussi profiter de la petite Reine bien plus proche de chez nous. Samedi, les équipes pros seront actives à Dottignies pour le Tour de Wallonie. Mais aujourd’hui, c’est à Saint-Ghislain qu’elles se donnent rendez-vous pour le départ de la 53e édition du Grand Prix Cerami. 175 kilomètres sont au programme des coureurs. Au sein du peloton annoncé, on retrouve quelques beaux noms. Citons pêle-mêle: Jelle Vanendert, Stijn Devolder, Nacer Bouhani…

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.