Ogy encore aux forceps

Ogy a éprouvé toutes les peines du monde à émerger face à Sirault (13-11) qui, pour le même prix, aurait très bien pu l’emporter, dimanche.

Ogy encore aux forceps
La joie finale exprime la cohésion de l’équipe d’Ogy. ©L’Avenir – F.H.

«L'important était de gagner» souriait Corentin Wattier. «Le travail est fait, même si la manière a parfois fait défaut. Nous voulons prendre un maximum de points au deuxième tour. Moi, j'ai peut-être un petit creux, mais je suis aussi moins alimenté; mais cela ne m'inquiète pas; le moment venu, je répondrai présent.»