Blocage du dépôt pétrolier Martens

Tout comme le dépôt pétrolier de Feluy, bloqué mardi matin dans le cadre d'un mouvement de solidarité avec les travailleurs français en grève contre la réforme des pensions, le dépôt pétrolier Martens à Tertre a lui aussi été bloqué mardi, dès 7 h.

« Des ouvriers d'une entreprise voisine au dépôt de Tertre nous ont signalé ce matin qu'une cinquantaine de camions français venaient s'approvisionner à Tertre depuis une quinzaine de jours, ce qui est très conséquent »,

a indiqué mardi Bertrand Delplanque du SETCa Mons.

Comme au dépôt pétrolier de Feluy, l'entrée et la sortie des camions sur le site de Tertre ont été bloquées. Seuls les camions déjà chargés ont pu encore sortir mardi pour des raisons de sécurité.

« Les camionneurs français sont très compréhensifs par rapport à notre action qu'ils appréhendent sous le signe de la solidarit

é, a affirmé M. Delplanque.

Quelques camions attendent à l'entrée du site de Tertre mais ils ne rentreront pas. Nous sommes conscients que notre action peut très vite affecter l'approvisionnement en Belgique ».

Le blocage a été levé vers midi.

« Nous avons obtenu un accord avec la direction qui s'engage à respecter le flux normal des camions »

a expliqué Manu Morais, du Setca.