Horrues réalise un carton

Le championnat est très serré dans cette division. Ninove semble dominer, mais Horrues et Sirault sont très proches, alors que Kastel a lâché prise.

Horrues réalise un carton
11391728 ©© EdA

Horrues 13 - Bassilly 3 HORRUES : Defever et Francq ; Hazard, Van Horenbeke et Poroli.

BASSILLY : Ducobu et Cannuyer (Rasson à 7-2) ; Toubeau, Monniez et Delavallée.

Bassilly n'a jamais eu droit au chapitre, même s'il faut reconnaître qu'avec un brin de réussite supplémentaire, l'écart aurait pu être moins lourd. Les Bras de Fer remportèrent en effet 5 des 7 jeux montés à 40à2. Mais justement, de réussite, il n'a guère été question chez les visiteurs, qui loupèrent le double de livrées en plus.

Au rectangle, il n'y a pas eu photo non plus, puisque Hazard (6 outres) et Van Horenbeke (7) n'ont pas laissé grand-chose tomber.Dom.A.

Kastel 13 - Tourpes 11 KASTEL : Westerlinck et Verheyden ; Musch, Vermeer et Vlieghe.

TOURPES : Bonnami et Duwelz ; O. Daubechies, Delbecq et Bossut.

Ce duel entre candidats au titre se résumait par un long coude à coude en période initiale : 0-1, 3-1 et 3-2. Après 4-3, Kastel se dégageait à 5-3, mais ne pouvait empêcher le retour des Tourpiers à 5-5. Le suspense restait de mise à la pause, atteinte à 7-6. À la reprise, deux nouvelles égalités s'affichaient au tableau (7-7 et 8-8). Vermeer forçait la cassure à 12-8. Duwelz montait au grand milieu et remettait tout en question à 12-11. Mais le réveil des Leuzois était tardif.Dom.A.

Ogy 6 - Sirault 13 OGY : Mauroit (à 6-10, Ponteville), Bausier, Richet, Bonnet, Donnez.

SIRAULT : Portier, Cnudde, Ost, Szlapa, Cauchies.

Marche des jeux : 0-1, 1-1, 1-3, 2-3, 2-4, 4-4, 4-6, 5-6, 5-7, 5-8, 6-8, 6-13.

Tout le poids de la partie reposait sur les épaules des fonciers et Cauchies tira très bien son épingle du jeu. Par bonheur, la première armure se montra décisive car les livreurs visités, et particulièrement Bausier, se montrèrent bien plus précis. « Il fallait compenser nos faiblesses à la frappe par des services qui mettaient l'adversaire en difficulté » déclarait un comitard. En face, il y eut trop d'erreurs directes pour revendiquer mieux (5-7). Par après, on ne vit plus qu'une seule équipe sur le terrain : Cauchies sonnait la charge, mais Bonnet garda son sang-froid à 40/40 pour inscrire le jeu qui sembla les contenter. Rien ne vint perturber le cavalier seul des visiteurs, qui s'empressèrent de conclure. J.-M. Lucq Hal 4 - Biévène 13 HAL : Nyst (3-7 Vanderkluysen), Y. Vanhemelrick, Tielemans, Bellemans, Dubart.

BIÈVENE : De Bruyn, Gauquier, De Braekeleer, Sauvage, Longhe.

Les visités ont livré une très mauvaise rencontre, ce qui a permis à Biévène de se contenter de se promener pour l'emporter nettement. L'équipe de Hal n'était pas dans le coup à la frappe et multipliait les changements au rectangle. Biévène, avec un bon Ryan Sauvage, avança à 3-7 au repos.

Hal se retrouva avec Bellemans et Dubart à corde en seconde période. Ceux-ci ratèrent leur intervention à corde à 4-11 et 40 partout, pour une balle facile. C'en était terminé des chances visitées.M.Dem.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...