Le maintien en priorité

Les Dampicourtoises, qui évolueront à domicile, les Bertrigeoises et les Famennoises espèrent toutes éviter la relégation.

Michel LATINE

Place aux interclubs toutes catégories ce week-end. Aux dames d'abord, ce samedi. En division d'honneur, les Dampicourtoises, opposées à onze autres clubs, principalement néerlandophones, auront le sérieux avantage d'évoluer dans leurs installations saint-mardoises dès lors que les adversaires n'alignent pas toujours ce qu'ils ont de mieux lors d'un long déplacement. On devrait quand même voir à l'oeuvre les sprinteuses Eline Berings, Hanna Marien (ACW), Frauke Penen et Elodie Ouedraogo (Vilvorde). L'an dernier, à Brasschaat et avec une équipe faisant la part belle aux jeunes, les Gaumaises avaient assuré leur maintien en finissant 8e. Elles pourraient donc faire mieux, mais le maintien restera l'unique objectif. « Notre équipe a deux facettes, note le président Daniel Thiry. Côté pile, l'expérimentée Élisabeth Davin (NDLR : sur qui l'ACD compte comme d'habitude pour empocher un maximum de points) ; coté face, plusieurs cadettes et scolaires comme Audrey et Laura Leprince, Moly Borbouse ou Laurie Mathieu. » En élites francophones, les Bertrigeoises se produiront également devant leurs supporters. Et l'objectif sera le même : néo-promues, les Ardennaises espèrent se maintenir. Comptant sur l'expérience de Nathalie Loubele, Florence Mathurin ou Delphine Gillet et la fougue des jeunes Marie-Alice Froidmont, Valentine Gillard, Laurine Thiery ou Lore-Anne Bastin qui subiront leur baptême du feu. « Notre équipe, très jeune, ne peut viser la victoire, estime le président Christophe Bodart. Trois clubs devraient se battre pour la montée : le SMAC, le BAEX et le RFCL. Saint-Ghislain ayant déclaré forfait, il faudrait une catastrophe pour qu'on finisse dernier. » Promu aussi, mais en D2, le CAF nourrira les mêmes ambitions de maintien. « L'équipe est jeune, mais je crois que nos chances de rester en D2 sont réelles », avance la présidente Patricia Dumont qui, comme chaque année, troquera sa tenue d'officiel pour celle d'athlète.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...