Juliette, Roméo et tous les autres!

SAINT-GHISLAIN - Le samedi 24 novembre à 20h, la joyeuse Compagnie de la Sonnette investit la scène du Foyer culturel saint-ghislainois afin de revisiter le classique des classiques: «Roméo et Juliette». Car avec ces acteurs aux 1000 facettes et facéties, Shakespeare aura un petit air de Bossemans ou Coppenolle!

Hasard de l'actualité: l'action se situe en Belgique, où les haines ancestrales entre les deux familles sont liées à nos problèmes communautaires.

Etonnant, non? Ainsi, la bande à Juliette est flamande et celle de Roméo est francophone. Un peu comme si la fille d'un membre du Vlaams Belang voulait attirer dans son lit un fils de métallo carolo plus rouge encore qu'un haut-fourneau! Nom di dju!

Et imaginez un peu que nos deux amants se retrouvent nuitamment dans un hôtel de passe de Hal ou de Vilvorde! La question pointerait alors sur toutes les lèvres: quand donc de nos actuelles tensions linguistiques connaîtra-t-on... Leterme?

On l'aura compris: la version proposée par «La Sonnette», d'ailleurs intitulée «Juliette et Roméo», est une adaptation très libre, volontiers déjantée. Comme disaient nos aïeux: «I vaut mieux rire que braire, el grimace est plus belle!».

De plaisir, il en sera aussi question grâce au programme de fin d'année concocté par le Foyer culturel. Ainsi, du 1er au 9 décembre, la Tour de la Ville (Espace Ockeghem) accueille une trentaine de toiles de D.A. Attanasio, chantre du pop art joyeux et fils du dessinateur qui mit notamment sa plume au service de «Modeste et Pompon» ou de la série des «Spaghettis». Le père sera d'ailleurs honoré en même temps que le fils.

Enfin, le 9 décembre, place aux «Plongeurs d'Ombre», spectacle magique proposé par la «Compagnie 4 Haut Théâtre».

Le silence y est d'or. La parole est aux corps. Chansons de gestes? Rens.: 065.80.35.15.