Marcel Delattre, aussi vrai que nature!

SAINT-GHISLAIN - Figure bien connue du monde associatif régional, Marcel Delattre multiplie les titres et fonctions. Mais quand d’autres se pousseraient du col pour mieux toiser d’un regard hautain leurs contemporains, l’ancien commissaire préfère trouver dans la nature ce qu’y cherchait déjà la naturaliste Buffon: une «bienfaisance qui toujours travaille à rétablir ce que l’homme ne cesse de détruire»...

Jidel

«Nature. Passé-Présent». Tel est le titre du recueil de textes que l’écrivain saint-ghislainois vient d’achever. On l’avait déjà connu poète auteur de sept recueils toujours profondément inspirés d’un quotidien riche en émotions vraies. On avait salué «Le Prince Ivanov», sa dernière comédie musicale (la 15e), de nouveau cosignée avec le musicien Robert Pilette. On avait apprécié l’auteur régionaliste qui avait, notamment, évoqué le Borinage ou magnifié «La Wallonie au fil des saisons». On découvre aujourd’hui un penseur naturaliste. Il met ses pas dans ceux d’un De Coster ou d’un Verhaeren sans pour autant s’y comparer. Parce qu’à chacun son histoire et sa sensibilité.

Notre homme justifie ainsi les siennes: «Né près de la nature, j’aime profondément la terre, les champs, les bois. Je sens toujours vibrer dans mon âme les instincts de la race et les grands sillons viennent réveiller en moi l’atavisme tenace. Partout, je vois un fluide s’infiltrer dans mon être qui échange avec ma chair la terre de mes ancêtres».

Et l’auteur de nous inviter à partager souvenirs nostalgiques, constatations lucides et espoirs raisonnables au fil de pages qui sont autant de pièces diverses d’un puzzle paysager où l’authenticité domine.

Rens.: 065.64.44.59.