Quévy : le feu tricolore de la Cambuse est en cours d’installation

Après 15 ans d’attente, les aménagements sont en cours afin de sécuriser ces lieux accidentogènes.

Emeline Berlier
Le carrefour dit de la Cambuse va enfin être sécurisé.
Le carrefour dit de la Cambuse va enfin être sécurisé. ©D.R.

2023 commence sous les meilleurs auspices ! À Quévy, la patience est enfin récompensée. Près de 15 ans après avoir sollicité l’installation d’un feu tricolore sur la RN548, au niveau du carrefour dit de la Cambuse, la Région wallonne – gestionnaire de cette voirie – s’active pour sécuriser les lieux, théâtres de nombreux accidents plus ou moins graves ces dernières années. Fermement promis en 2021, l’aménagement avait été repoussé, crise sanitaire oblige.

“Ça bouge, c’est une excellente nouvelle ! ”, se réjouit Florence Lecompte (PS), bourgmestre. “Ce feu est attendu depuis longtemps. Il apparaît selon nous comme la meilleure des solutions pour pousser les automobilistes à ralentir et à être vigilant à l’approche du carrefour. Certains craignent que ce soit pire… Personnellement, je ne vois pas comment cela pourrait être pire au regard du nombre d’accidents déjà déplorés en cet endroit !”

En circulant depuis Binche, certains automobilistes ne percevaient visiblement pas le marquage stop et continuaient leur route sans s’arrêter. Avec les conséquences que l’on peut craindre. Le mur du restaurant La Cambuse a lui aussi fait les frais, plus d’une fois, de ces accidents à répétition. “Jusqu’ici, les dégâts avaient toujours été matériels. C’était déjà pénible mais imaginez si une voiture s’était encastrée dans le restaurant et avait fauché des clients ?”

Pour les autorités communales, une intervention régionale était indispensable. “Ce feu servira de ralentisseur. Nous ne pouvons pas promettre qu’il n’y aura plus d’accident. Nous ne sommes pas à l’abri d’un automobiliste qui grillerait le feu. Mais nous restons convaincus que les risques seront réduits. Quant aux files qui pourraient se former au niveau de l’Intermarché, c’est comme partout ailleurs. Il faudra prendre un peu patience, compter sur un peu de courtoisie.”

On notera par ailleurs que la Région wallonne procède également aux marquages de passages cloutés à hauteur dudit feu tricolore. “Le carrefour sera ainsi sécurisé pour les automobilistes mais aussi pour les piétons, qui sont nombreux à traverser pour rejoindre le restaurant ou pour rejoindre l’arrêt de bus. C’est tout de même plus rassurant de traverser au niveau d’un aménagement spécifique.”

En attendant l’intervention de la Région wallonne, la commune avait pris des dispositions mais celles-ci s’étaient avérées insuffisantes pour réduire le nombre d’accidents. Reste donc désormais à espérer que le feu tricolore soit la solution au problème.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...