Mons : un établissement sous scellés suite à un contrôle policier

En tout, cinq PV ont été rédigés durant l’opération dirigée par la zone de police de Mons-Quévy.

Thomas Donfut
5 PV ont été rédigés par la zone de police de Mons Quévy durant l'opération.
5 PV ont été rédigés par la zone de police de Mons Quévy durant l'opération. ©ZP Mons-Quévy

Ils l’avaient annoncé, ils ont tenu parole, les inspecteurs du commissariat de Mons-Centre, situé à proximité de la gare, poursuivent leur travail de proximité dans leur quartier par l’organisation régulière d’opérations de contrôles.

Ce jeudi 24 novembre, appuyés par l’ONEM, l’INASTI, l’ONSS et le SPF Santé publique, ce sont des établissements situés dans l’axe rue des Capucins, rue Rogier et rue de la Petite Guirlande qui ont été visés.

Ils ont bénéficié des vérifications et de la surveillance des inspecteurs de la zone de police Mons-Quévy.

Les résultats de l’opération montrent qu’ils avaient raison. Les inspecteurs ont ainsi mis sous scellés un établissement et rédigé en tout 5 PV. Deux pour séjour illégal, un PV pour non-déclaration d’un travailleur, un pour emploi illégal d’une main-d’œuvre étrangère et un autre pour non-respect du Règlement Général de Police en l’occurrence, pour tapage diurne.

Cerise sur le gâteau, les agents ont procédé à l’arrestation d’une personne qui était signalée. “Nos Services de Police poursuivent donc les objectifs définis dans notre Plan Zonal de Sécurité 2020-2025 dans lequel les nuisances sociétales sont une des priorités”, a communiqué la zone de police. “Parmi ces nuisances sociétales, outre les incivilités et la fraude sociale, se retrouvent les établissements en infraction aux différentes législations les concernant.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...