Les communes boraines mettent des millions pour soutenir leur commerce et leur population

Dans la foulée de Mons, six communes du Borinage ont annoncé des mesures de soutien aux commerces et aux habitants.

U.P.
Les communes boraines mettent des millions pour soutenir leur commerce et leur population
La commune de Boussu va consacrer 2 millions€ pour soutenir sa population et ses commerçants.

À la fin du mois d'août, la Ville de Mons annonçait un plan d'aides de 8 millions € pour soutenir ses commerçants touchés de plein fouet par la crise du coronavirus. Sous certaines conditions, chaque commerce établi à Mons peut actuellement prétendre à une aide de 5 000€ ou de 7 500€ s'il s'agit d'un établissement Horeca.

Cette initiative, une première en Belgique, a fait des émules dans la région. Plusieurs communes du Borinage ont annoncé ces derniers jours qu’elles consentiraient également à un effort pour venir en soutien du tissu économique local. Dernière en date: la commune de Boussu.

Ce lundi, celle-ci annonçait qu'elle mettrait 2 000 000€ sur la table pour sauver son son commerce local. Un effort important, alors que la commune compte moins de 20 000 habitants. Cette somme sera dédiée à un plan de relance du secteur économique local, mais également à une aide à la population boussutoise touchée par la crise sanitaire.

L'aide se partagera en trois piliers. Le premier sera destiné aux personnes qui ont été les plus touchées par la crise sanitaire et qui se trouvent dans une problématique de souffrance sociale. Un fonds de 500 000€ sera transféré au CPAS, afin d'aider ces personnes.

Deuxième pilier: une aide aux familles. Chacune recevra un chèque de consommation ciblée d'une valeur de 100€ par enfant de 0 à 18 ans. Ces chèques seront utilisés uniquement sur l'entité et au bénéfice du bien-être des enfants. Par exemple, les fournitures scolaires, l'habillement, la pratique d'un sport, d'une activité culturelle ou ludique… À noter que ces chèques seront uniquement valables dans les commerces de l'entité afin de favoriser le commerce local.

Troisième pilier: les commerces locaux. En complément de la prime régionale ou fédérale, la Commune propose sa prime de soutien au commerce local et aux professions libérales. Le montant de la prime sera calculé suivant la période d'inactivité imposée à chaque secteur.

Ceux ayant déconfinés entre:

– le 4 mai et le 17 mai 2020 recevront 1 000€;

– le 18 mai et le 7 juin 2020 recevront 1 500€;

– et ceux à partir du 8 juin 2020 recevront 2 000€.

Outre ces aides, la Commune a également pris la décision d'annuler les redevances relatives à l'utilisation du domaine public, plus précisément par l'installation d'ambulants lors des marchés de Boussu et d'Hornu ainsi que l'utilisation d'une terrasse.

Les autorités communales précisent qu’elles n’auront pas recours à l’emprunt pour financer le plan d’aide.

«Ces mesures exceptionnelles n’auront aucun impact sur les projets actuels et futurs de la Commune. La rénovation des centres-villes, la construction de la nouvelle école à Hornu, la réhabilitation de la Gare de Boussu, le plan «trottoirs», la distribution des sacs-poubelles à la population, la rénovation des différentes infrastructures, restent au programme», précise encore la commune.