À la frontière franco-belge, la ruée vers l’eau a repris

On peut à nouveau traverser librement la frontière franco-belge. Au bonheur des assoiffés d’eau bon marché et des accros au tabac moins cher. Reportage entre Quévy et Bettignies.

Ugo Petropoulos
À la frontière franco-belge, la ruée vers l’eau a repris
Grâce à l’ouverture des frontières, les palettes d’eau minérale fondent à nouveau en France. ©Ugo PETROPOULOS

Bernard Piola n’a pas beaucoup dormi de la nuit. Une inconnue lui a trotté en permanence dans la tête: «Vont-ils revenir mes petits clients belges?» Pour le gérant de Betti Cave, caviste installé à 850 mètres de la frontière franco-belge, ces derniers sont cruciaux.