400 logements au terril Sainte-Henriette: juridiquement, ce sera compliqué

De nombreuses dérogations devront être obtenues pour pouvoir mener à bien ce projet.

Ugo Petropoulos
400 logements au terril Sainte-Henriette: juridiquement, ce sera compliqué

La reconversion du site de Sainte-Henriette à Morlanwelz promet d'être un dossier semé d'embûches, pour peu qu'il dépasse le stade d'avant-projet. Pour rappel, comme nous l'annoncions vendredi, la société Socoarc, qui valorise les résidus d'exploitation minière du terril dont elle est propriétaire, envisage de reconvertir le site en zone d'habitat. L'avant-projet évoque un nombre de 400 logements, mais aussi d'autres fonctions annexes telles qu'un champ de panneaux photovoltaïques, un site de loisir paysager, un parking de délestage pour le site scolaire du Plateau Warocqué, de nouvelles voiries…