Invaincu, Mazy a rempli son objectif (vidéo)

Malgré une prestation plus délicate que lors de la manche aller, les Mazyciens ont remporté ces play-off et terminent la saison invaincus

Invaincu, Mazy a rempli son objectif (vidéo)
Basket Finale retour des play off R2 Morlanwelz - Mazy-Spy (11-05-2016) ©ÉdA – Frédéric de Laminne

Morlanwelz 66 – Mazy 79

17-23, 20-19, 10-11, 19-26.

MORLANWELZ: Dutrieux 5, Vrydags 12 (1x3), Buttacchio 8 (2x3), Pourtoit 8 (2x3), Csik 5, Remisz 7 (1x3), Marot 8, Staumont 13

MAZY: Karler 0, Filipe Lazaro 0, Stiénon 3, Scory 7, Bearzotti 18 (3x3), Tsasa 0, Lena 0, Pierman 3 (1x3), Reconnu 8, Waterval 23 (2x3), Cayron 10, Devos 7 (1x3)

Vouloir en finir directement, les Mazyciens n’avaient que ça comme Objectif, et clôturer la saison invaincus. Mais, d’entrée, les Morlanwelziens, sans Lefèvre (tendinite), démontrent qu’il allait falloir compter sur eux avec deux bombes de Pourtoit et une de Buttacchio pour faire 9-4. C'était avant que la machine ne se mette réellement en route avec le duo Bearzotti (12 pts) – Waterval (7) à la manœuvre et un 0-13 (9-17), obligeant le coach de Morlanwelz à prendre un temps-mort pour recadrer ses troupes. Cela avait pour effet d’équilibrer les échanges, 17-23 (10e). Les Morlanwelziens se rapprochaient à 22-25 puis un second coup d’accélérateur faisait monter l’écart au-dessus de la dizaine (29-42) via 25-32 (15e). Et alors qu’il ne reste plus qu’à porter le coup de grâce à une équipe qui semblait, déjà, baisser les bras, Mazy coinçait dans les trois dernières minutes face à des Centraux passés en défense de zone, 37-42.Vu que cela fonctionnait pas mal, ceux-ci persévéraient, à raison, d’ailleurs puisqu’ils restaient par la même occasion au contact d’une équipe mazycienne qui peinait à trouver des solutions (2 tirs à distance et un panier de plein jeu en dix minutes). Néanmoins, les hommes d’Hugo Descamps tenaient toujours le bon bout, 47-53. Cinq points du futur morlanwelzien, Scory, un panier de Bearzotti et en moins de deux minutes, Mazy signait un 0-7 (47-60). Dans la foulée, Cayron écopait de sa 4e faute, les Mazyciens étaient également à quatre fautes d’équipes alors qu’il restait encore six minutes. Cela n’allait, finalement, avoir aucune incidence sur la suite d’autant que Morlanwelz s’énervait (deux techniques et une intentionnelle), ce qui l’empêchait de revenir sous les dix points. Reconnu mais surtout Waterval enfonçaient définitivement le clou avec le titre au bout du compte.