50 points des renforts

Waregem 63 - Fleurus 81 18-27, 19-9, 9-26, 17-19 WAREGEM : A. Steinbach 7, Verdure, Destadsbader 2, Naudts 2, Robeyst 9, Van de Vondel 25, D'Hondt 4, Desmet, Delmulle, Gueye 10, Billiet 4.

CEP : Michielin, L. Bearzotti, Roelandts 5, Vanesse 13, Harrison 33, Van den Eynde 9, Antonijevic 17, Marion, Penninck 4, Ilongo.

Une belle, celle-là, et fort importante dans la mesure où Mons a gagné tandis que Liège, sur le fil, et Carnières ont mordu la poussière. Les Bernardins ont montré un tout autre visage que la semaine passée. D'entrée de jeu, les joueurs d'Éric Rogiers ont pris les visités à la gorge. Arne Steinbach scora les premiers paniers de la rencontre. Ainsi que le dernier. Entre les deux, il s'est pris un mur en la personne d'Antonijevic, trop grand, trop mobile et trop expérimenté pour le jeune meneur. Au scoring, J.R. Harrison avait de son côté entamé un véritable récital. Néanmoins, Waregem parviendra à inverser le cours du jeu en s'appuyant sur la présence au rebond de Gueye et la facilité offensive de l'ex-Gilly Van de Vondel. Tout était à refaire au repos, atteint à 37-36. Les visiteurs ne se désuniront pas. Au contraire, un tour de vis défensif et une triplette de tirs primés, signés Antonijevic, relanceront la mécanique. Van den Eynde faisait par ailleurs preuve d'une belle abnégation au rebond.

Tant et si bien que les Fleurusiens purent se permettre de contrôler les échanges à partir de la demi-heure (46-62). À noter que Vanesse a joué blessé (pouce retourné). Dom.A.