Deux noyaux très compétitifs

Action 21 a rajeuni son effectif. Ce qui ne l'a pas empêché de l'emporter vendredi dernier à Hasselt. « Les jeunes progressent bien, se félicite Pedro Medina. Certains vont même plus vite que je ne pensais. Chaque jour m'apporte son lot de surprises. » Le coach carolo est pourtant satisfait de pouvoir dès ce soir compter sur un Sebastiano Canaris qui est enfin en règle d'affiliation. Il attend également avec impatience de pouvoir aligner Diogo. « C'est une question de jours. Il s'entraîne déjà avec nous tous les jours. Il sera prêt immédiatement. Cela dit, avec ou sans lui, je continue sur la ligne de conduite du début de saison, à savoir la formation. Je pense que mon noyau et celui de Châtelineau sont de valeur égale. » En recrutant pas moins de quatre éléments d'Action 21, le Réal a frappé fort. Sans oublier que Chaïbaï a également longtemps joué chez les champions de Belgique et que Vavadio et son entraîneur de gardien, Mastellari, viennent également de chez les Carolos. « Je suis venu au Réal parce que le challenge de rebâtir une équipe compétitive était intéressant, avoue le coach qui dirigeait Morlanwelz la saison dernière. Aabbassi, qui souffre du dos, est incertain pour ce match mais nous formons un bloc, pas question de me plaindre de l'absence de l'un ou l'autre. »

Les plus consultés depuis 24h