Doudou à Mons : des bâches pour mieux identifier les lieux de rendez-vous

Elles représentent les acteurs du Doudou et sont situées aux entrées/sorties de ville.

Emeline Berlier
Pas toujours évident de se retrouver dans la foule...
Pas toujours évident de se retrouver dans la foule... ©BELGA

”T’es où ?” Cette phrase, des milliers de personnes s’apprêtent à l’écrire, encore et encore. Difficile en effet de se rejoindre et de fixer un point de rendez-vous facilement identifiable lorsque la grand-place de Mons, la place du marché aux herbes ou les rues adjacentes sont noires de monde. Au Doudou, un seul mot d’ordre : rester groupés autant que faire se peut. Pour les autres, bonne nouvelle : la ville a prévu une signalétique adaptée.

De grandes bâches feront en effet leur apparition sur plusieurs bâtiments de la Grand Place. Reprenant les personnages emblématiques du Lumeçon, elles serviront non seulement dans le cadre de l’activation d’un plan d’évacuation de la Grand Place mais elles seront également très utiles pour le public, en tant que points de rendez-vous faciles à identifier. Très concrètement, 7 visuels ont été conçus, chacun correspondant à une sortie.

La sortie 1, située rue d’Havré, sera représentée par les Hommes de Feuilles. La sortie 2 située à la croisée du Piétonnier, de la rue de la Chaussée et de la rue de la Coupe sera représentée par les Hommes blancs. Le dragon prendra place à la rue des Clercs. En sortie 4 et 5, respectivement situées rue d’Enghien et rue de Nimy, seront illustrées par Poliade et Saint-Georges.

Aussi pour le marché de Noël

Enfin, les chin-chins et les diables seront placés rue du Miroir et îlot de la Grand-Place. “La sécurité est un aspect fondamental de la Ducasse, c’est elle qui permet que chaque édition soit une réussite”, précise Nicolas Martin (PS), bourgmestre. “Outre la présence des policiers qui est renforcée sur le terrain, d’autres mesures, plus discrètes, sont déployées. D’année en année, le dispositif global est amélioré afin que les Montois puissent faire la fête en toute quiétude. Cette nouvelle signalétique vient le compléter et ce, de façon très esthétique.”

En cas d’urgence nécessitant l’évacuation de la grand Place, la ville de Mons pourrait communiquer vers les citoyens via le système be-alert, via les écrans géants et via le système de sonorisation. Deux antennes GSM ont d’ailleurs été installées sur la place du marché aux herbes afin que les communications passent aisément. Le bourgmestre ajoute encore que le même système sera développé pour l’un des autres grands évènements qui drainent énormément de monde sur la Grand Place : le marché de noël.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...