”Tu ressembles à une baleine” : il continue à harceler son ex-compagne cinq ans après la rupture

Charles (prénom d’emprunt) a vraisemblablement eu quelques difficultés à oublier sa relation avec Elise. Par quelconque manière, l’homme continuait à la menacer et la harceler.

Margaux Piron
”Tu ressembles à une baleine” : il continue à harceler son ex-compagne cinq ans après la rupture
©ÉdA – 40851113997

Après une relation amoureuse de deux ans, Elise (prénom d’emprunt) a décidé d’y mettre un terme en 2014. Charles (prénom d’emprunt) a vraisemblablement eu quelques difficultés à remonter la pente. Pendant plus de 5 ans, l’homme a menacé et harcelé Elise au point de lui faire vivre un véritable calvaire.

En plus d’envoyer des messages et passer des coups de fil à répétition, Charles aurait également porté des coups lorsqu’il est revenu chercher ses affaires personnelles au domicile d’Elise. Le même jour, l’homme tenait absolument à récupérer des vis avec lesquels il avait monté un meuble. Cela démontre à quel point il souhaitait contrarier la victime.

Durant 5 ans, Charles a tout de même laissé à Elise quelques moments de répit avant de revenir systématiquement à la charge. Il lui envoyait d’ailleurs une série de messages blessants et insultants : “lave-toi bien car après que nous avions des rapports sexuels, j’avais des champignons”.

Le prévenu est aussi accusé de fraude informatique. À de multiples reprises, il s’est connecté sur le compte Belgacom d’Elise dans le but de modifier son nom d’utilisateur par différents noms d’oiseaux.

En avril 2020, via un faux profil Facebook, Charles a une nouvelle fois adressé des messages malveillants : “tu as pris du poids vielle cochonne. Tu ressembles à une baleine”. Dans ses explications, il a indiqué qu’une tierce personne avait usurpé son identité.

Pour les autres préventions, l’homme a fait usage de son droit au silence. Au quotidien, Elise craint par n’importe quelle manière une nouvelle apparition de Charles. Il risque un an de prison ferme. Jugement le 10 février.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...